A l'origine...

Le Grenelle de l'Environnement :
une idée d'Ecologie Sans Frontière

Ecologie Sans Frontière (ESF) est l'organisation à l'origine de la tenue du Grenelle de l'Environnement. Face à la crise écologique actuelle, ESF a dès le mois de janvier 2007 initié et porté l'idée d'un "Grenelle écolo" auprès des candidats à l'élection présidentielle de 2007; les plus importants d'entre eux y ont adhéré sans réserves. Le concept du Grenelle de l'Environnement s'est également imposé peu à peu aux différentes ONG de l'environnement, aux réseaux internationnaux de l'environnement, ainsi qu'aux partenaires sociaux.

Ecologie sans Frontière fait donc partie des ONG organisatrices du Grenelle.

Les raisons du Grenelle

Le Grenelle de l'Environnement a toujours été pour ESF l'acte fondateur du Devoir Environnemental qui doit s'instaurer en France entre toutes les parties prenantes pour apporter une vraie rupture dans les politiques environnementales.

Le Grenelle de l'Environnement est à la fois une occasion historique de concertation, de négociations entre acteurs du développement durable et un moment unique pour impulser des réponses réelles et efficaces aux questions environnementales.

Les outils d'une écologie moderne

Les "outils écologiques" sont la garantie juridique et politique que les mesures du pacte proposé par Nicolas Hulot et par les ONG environnementales membres de l'Alliance pour la Planète, acceptées par les candidats à l'élection présidentielle, seront mises en oeuvre.

Que devient une proposition environnementale audacieuse, remettant en question les habitudes de vie de millions de personnes, acceptée publiquement par des candidats susceptibles d'être élus, sans les outils qui garantissent sa mise en oeuvre réelle et rapide ?

C'est pour cela que nous demandons aux candidats qui ont signé le Pacte Ecologique de Nicolas Hulot et qui se sont engagés à prendre des mesures environnementales fortes, de mettre en place dès leur élection les "otils pédagogiques" détaillés dans ces quatre propositions :

1/ Instituer le dialogue environnemental : Le Grenelle de l'Environnement

Au même titre et sur les mêmes bases que le dialogue social.
Nous demandons aux candidats d'annoncer dès leur élection, la tenue d'une Concertation Nationale de l'environnement réunissant l'état, les entreprises, les syndicats et les acteurs de l'environnement : cette conférence sera le 1er acte du "Grenelle de l'Environnement".

2/ Réformer la Sécu en intégrant d'urgence dans les instances, à côté des partenaires sociaux, les ONG et associations de l'environnement

Qui participeront à une démarche globale en vue de réduire le déficit en instaurant le "Chantier de la prévention".

3/ Réformer le Conseil Economique et Social par la création en son sein d'un pôle environnement et santé publique distinct du pôle économique et social.

Cet organisme institutionnel déviendra le nouveau Conseil Economique, social et environnemental. Il servira alors de "laboratoire" à la mise en place des nouvelles politiques publiques tournées vers un développement durable crédible.

4/ Réformer les comités d'entreprises par la création d'un second comité réservé aux ONG et associations de l'environnement représentatives et choisies par les salariés de l'entreprise.

Ce collège aura pour mission précise de veiller à tout ce qui touche à l'environnement et à la santé des salariés au sein de l'entreprise d'un côté et des consommateurs destinataires des biens et des services par ladite entreprise d'autre part. C'est par ce droit d'expertise envrironnementale que le principe de précaution pourra être appliqué dans l'entreprise. L'image des entreprises et administrations françaises, de l'ensemble des citoyens et à l'étranger n'en sortira que renforcée.


Le Grenelle de l'Environnement / Une idée de de Franck Laval et Nadir Saifi depuis 2005
(Président et Vice Président d'Ecologie sans Frontière)
© 2010 / Conception-réalisation : WA CREATIVE